Le guide pour devenir végan sans carence 

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le régime végan est une alimentation spécifique, qui présente des atouts mais qui peut aussi s’accompagner de carence.

Il est indispensable de s’en prémunir, car leur impact sur la santé n’est pas anodin. Comment être végan sans carences alimentaires ? Le guide.

Le guide pour devenir végan sans carence 

Alimentation végane : trouver les nutriments essentiels

L’alimentation végan permet de trouver de nombreux nutriments essentiels à l’organisme. À la condition toutefois d’explorer toutes les possibilités culinaires qu’offre ce régime et d’associer les bons aliments entre eux.

Des protéines dépend la santé des muscles et des cellules. Elles leur permettent de se structurer, de se consolider et de se renouveler. Les protéines sont aussi une source d’énergie pour l’organisme.

Une carence en protéine aboutit à ressentir une grande fatigue, un réel manque de tonus, de motivation, des troubles digestifs… Le régime végan doit donc apporter son lot de protéines.

Les protéines végétales se trouvent essentiellement dans les légumineuses, le tofu, les noix, le seitan, les céréales complètes.

Les autres nutriments et acides aminés sont tout aussi importants. Le calcium pourra être trouvé à l’aide du lait végétal, des crèmes, yaourts et fromages végans, mais aussi grâce aux fruits secs et aux légumes.

Les omégas pourront être apportés par des huiles, comme l’huile de lin par exemple.

Le fer est présent dans les légumineuses et des fruits secs.

Les fruits et légumes sont naturellement riches en vitamines.

Supplémenter son alimentation végane pour éviter les carences

Comme dans tout régime alimentaire, l’alimentation végane doit être saine, variée et équilibrée. La particularité du véganisme est que l’alimentation seule, aussi juste et précise soit-elle, ne suffit pas à combler certains besoins.

C’est notamment le cas de la vitamine B12, qui doit être apportée en supplément. Une carence en vitamine B12 est cause d’anémie. Il y a encore très peu d’aliments enrichis en vitamine B12. Elle peut être prise en gélule ou en ampoule.

Des suppléments peuvent aussi s’avérer utiles pour éviter d’autres types de carences, comme la manque de fer, de calcium, d’omégas 3, de vitamine D.

Résister au stress du régime végan par la respiration

Le stress a une influence sur l’alimentation. Lorsque l’esprit est préoccupé ou par manque de temps lorsque le stress réfère à du surmenage, l’envie de cuisiner peut être altérée.

Les portions peuvent être moins respectées, tout comme les associations des groupes d’aliments entre eux. Le régime alimentaire végan peut alors se trouver déséquilibrer et laisser place à des carences, qui engendrent elles-mêmes du mal être…

Pour ne pas enclencher ce cercle vicieux, résister au stress et garder son alimentation végane équilibrée, la respiration est d’un grand secours.

Faire des exercices respiratoires va venir solliciter le diaphragme. Le mouvement régulier du diaphragme est apaisant pour l’organisme.

À la façon d’un doux massage, il dénoue les tensions, stimule les organes. Un bien-être physique s’installe, se répercutant sur le psychisme en faisant diminuer le stress.

Une telle respiration a aussi l’avantage de stimuler la digestion, permettant aux aliments végans de délivrer leurs nutriments de manière optimale et contribue ainsi à limiter la survenance des carences.

Il est possible de devenir végan sans souffrir de carence. Cela demande toutefois de bien penser ses repas et de lutter efficacement contre le stress, notamment grâce à la respiration.


Lisez aussi:

Faut-il devenir végétarien pour perdre du poids?

Les bienfaits de devenir végétarien