Comment devenir végétarien grâce à la respiration?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Devenir végétarien est le résultat d’une réflexion et d’un parcours personnels, pour vivre en accord avec des convictions profondes. Mais changez ses habitudes alimentaires, parfois bien ancrées, ne se fait pas du jour au lendemain.

Une fois prise la décision d’être végétarien, il faut encore s’accorder du temps avant de maitriser parfaitement son nouveau régime alimentaire.

Comment devenir végétarien progressivement ? L'importance de la respiration pour diminuer le stress

Trouver sa version du végétarisme

La notion du végétarisme est plurielle. Vouloir devenir végétarien demande de réfléchir au nouveau régime alimentaire que l’on souhaite adopter.

Les végétariens se retrouvent sur le fait de ne pas consommer de viandes ni de poissons. Sauf les pesci-végétarien, qui mangent du poisson.

Les végétaliens appliquent quant à eux un végétarisme plus strict en refusant de manger tous les produits d’origine animale, y compris le lait, les œufs et le miel.

Certains vont réussir à se passer de viande facilement. Mais d’autres auront besoin de se laisser du temps avant de pouvoir supprimer définitivement ces aliments de leurs repas.

Car leur consommation peut être une habitude ancienne, et le cerveau et le palais, habitués à ces saveurs, n’auront de cesse de les rechercher au début. Une sorte de sevrage ou de rééducation va devoir se faire, au fur et à mesure.

Adopter un mode de vie végétarien progressivement

Pour réussir à devenir végétarien, le mieux est d’adapter son alimentation petit à petit. En commençant par des aliments connus et appréciés.

Au fil du temps, de nouveaux ingrédients pourront être goûtés et introduits dans sa cuisine.

Car un régime végétarien, même s’il délaisse les protéines animales, repose sur quatre grands groupes alimentaires : les céréales, les légumineuses, les fruits et les légumes. Ce qui offre une multitude de recettes possibles.

Cela est très important pour pouvoir subvenir à tous ses besoins nutritionnels, sans subir de carences alimentaires qui s’avèreraient néfastes à la santé. Cette diversité offre aussi de quoi varier les saveurs et garder sa motivation.

Car celle-ci sera soumise à rude épreuve. Le végétarisme est un régime alimentaire qui fait de plus en plus d’adeptes, mais dans certaines situations, il reste encore peu simple de trouver une alimentation adaptée.

L’envie de manger certains plats à base de viande ou de poisson pourra aussi se manifester, notamment s’ils étaient forts appréciés ou réveillent des sentiments particuliers, des souvenirs heureux façon Madeleine de Proust par exemple.

Changement de régime alimentaire : respirer pour diminuer le stress

Adopter un nouveau régime alimentaire peut donc être source de stress.

Ces changements alimentaires demandent une période d’adaptation pour apprendre à cuisiner de nouveaux plats, à adapter les portions, résister aux envies… Des changements physiques et digestifs peuvent aussi survenir.

Pour diminuer efficacement ce stress lié au passage au végétarisme, les exercices respiratoires peuvent être utiles. Respirer avec son diaphragme permet au corps de se détendre et de mieux digérer.

Le mouvement de cet organe de la respiration agit en massage interne. Le bien-être physique qu’il procure se répercute sur le psychisme. Le stress reflue et le chemin vers une consommation sans viande ni poisson est facilité.

Même avec une forte motivation, devenir végétarien peut demander du temps. L’arrêt de la viande et du poisson se fait progressivement, jusqu’à pouvoir s’en passer totalement et définitivement.

La période transitoire n’est pas toujours simple à gérer, et les écarts peuvent être mal vécus. Travailler sur sa respiration permet de mieux supporter les tensions et le stress liés à l’adoption de nouvelles habitudes alimentaires.


Lisez aussi:

Comment bien manger quand on est végétarien ?

Comment devenir végétarien quand on n’aime pas les légumes ?