Faut-il devenir végétarien pour perdre du poids?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le régime végétarien est avant tout une question de conviction. Mais il s’avère être aussi intéressant d’un point de vue médical puisqu’on lui prête des bienfaits contre certaines maladies, comme le cholestérol, le diabète…

La question de devenir végétarien pour maigrir se pose. Y a-t-il un lien entre l’amincissement et un régime alimentaire végétarien ? Éléments de réponse.

Faut-il devenir végétarien pour perdre du poids ? Le rôle du stress

Le régime végétarien, ni viande ni poisson

Suivre un régime végétarien revient à ne plus manger ni viande ni poisson. L’alimentation est peu riche en protéines d’origines animales, qui ne sont apportées que par les œufs et les laitages.

Certaines viandes ont des taux de lipides très élevés, parfois plus de 15 %. Les poissons gras peuvent contenir quant à eux jusqu’à 12 % de lipides. Leur consommation régulière apporte des acides gras saturés, difficiles à digérer.

Ils ont donc tendance à être stockés par l’organisme. La prise de poids peut survenir et des bourrelets de graisse peuvent se former.

Le végétarisme, en les supprimant des assiettes, évite cette masse grasse indésirable et peut donc favoriser une perte de poids lors de la mise en place de ce régime.

Toutefois, d’autres sources de protéines, de lipides et de matières grasses doivent être trouvées pour éviter des carences alimentaires.

Végétarisme : maigrir sans se restreindre

Les protéines sont indispensables à l’organisme, pour le renouvellement cellulaire. Or un végétarien n’a pas ou peu d’apports de protéines d’origine animale. Il doit alors rechercher une alternative, grâce aux protéines d’origines végétales.

Celles-ci permettent d’avoir des repas complets, sans carences nutritives.

Les protéines végétales se retrouvent dans les légumineuses, comme les pois et les lentilles mais aussi dans les fruits et légumes. Tous ces ingrédients qui constituent la base de l’alimentation végétarienne.

L’apport calorique des repas végétariens peut être équivalent à un repas avec des protéines animales. En choisissant bien ses aliments, les apports nutritionnels sont respectés.

Et comme les protéines d’origine végétale sont plus digestes que les protéines animales, tout en étant complètes et moins riches en graisses, elles sont préférables pour réussir à maigrir.

Un mode de vie plus sain pour une perte de poids probante

Substituer des protéines végétales ou protéines animales ne suffit pas à perdre beaucoup de poids.

L’équilibre alimentaire doit être respecté et les portions raisonnées. Même avec un régime végétarien, le grignotage ou l’alimentation en excès aboutiront à une prise de poids.

L’alimentation végétarienne doit être un plaisir pour résister aux tentations. Il ne faut donc pas hésiter à varier ses repas avec tout ce que la nature offre saison après saison.

Atteindre son objectif minceur demande aussi de bien s’hydrater.

Pratiquer une activité physique régulière permet aussi de remodeler son corps. C’est un complément utile à une alimentation équilibrée. Le sport permet de brûler des calories, de détoxifier son corps, de raffermir ses muscles et de mincir.

Un régime végétarien présente des atouts pour faciliter la perte de poids. Mais il ne dispense pas d’un mode de vie sain, sans excès, pour des résultats probants et pour ensuite stabiliser son poids.


Lisez aussi:

Est-il dangereux d’être végétalien ? 3 dangers

Le guide pour devenir végan sans carence